Episode 2 de notre petit guide de jardinage à destination des amateurs de piments

Sous nos latitudes, il fait un peu froid pour nos amis Bhut Jolokia,  Pink Tiger, Sevenpot, Trinidad Moruga Scorpion. Il est donc préférable de commencer le semi entre début février et début mars. 

Pour les variétés peu pimentées, un semi le premier jour du printemps (21 mars), reste tout à fait acceptable.

Pour faciliter la germination, on peut faire tremper les graines dans de l’eau pendant 24-48 heures en veillant à maintenir  la pièce à une température constante minimale de 20°C. 

Si possible, munissez-vous de plateaux de semi (ça facilite la tache et le prix est dérisoire), remplissez les plateaux de terreau tout venant (mais BIO de préférence) et enfoncez les graines à 5mm à peine, ne tassez pas le terreau et arrosez. 

Comme pour beaucoup de semis, l’arrosage est capital. Il faut arroser les plateaux tous les 2-3 jours et les maintenir à une température la plus élevée possible entre 18-26°C tout au long de la germination. Si votre semence est de qualité (voir Episode 1), vous devriez voir les premières pousses apparaître après 7 jours (pour les variétés peu pimentées) et après 15 jours pour les variétés extrêmes.

Faites attention de ne pas trop arroser (apparition de moisissure). Si une croute se forme sur le dessus, grattez avec une fourchette pour aérer la terre. 

Une fois les pousses visibles, mettez les plateaux dans un endroit chaud (18-26°C) avec beaucoup de lumière. Par exemple dans une serre ou une pièce éclairée avec l'aide de lampes. 

L'idéal est une serre chauffée ou une pièce à 26°C avec une possibilité d’éclairage artificiel entre 17h et 22H. 

Il est tout à fait possible de s’équiper de lampes néon classiques, sans investir dans un équipement spécial. Si vous optez pour une installation de néons ou de leds, placez-les au dessus des plants à environ 25 cm. Préférez les lampes avec un max de lumens (1420 lm soit 100W), mais si vous êtes fauché des 990 lm (75W) feront très bien l'affaire.

Evitez les pièces sombres avec une seule source de lumière, car les plants vont s’étirer en hauteur et ils seront quasiment perdus. Arrosez-les toutes les 2-3 jours et aérez la terre avec la fourchette si la croute se reforme.

Quand vos pousses vont se parer de 2 vraies paires de feuilles en plus des premières paires de feuilles de germination, vous n’avez plus qu’à les rempoter dans de petits pots, de préférence de diamètre  8-10cm. Les verres à bière en plastique avec le fond troué constituent une bonne alternative. 

Au moment de rempoter, mélangez le terreau avec un peu de mycorhize qui boostera fortement le développement des racines avant la mise en pleine terre. La mycorhize est très importante pour le développement des racines et son prix parfois élevé décourage pas mal des jardiniers. Comptez ½ cuillerée à café par plant. Le but le plus important est de produire les plantes avec un feuillage foncé et surtout avec un max des racines.

Gardez toujours les plants dans une pièce chaude et lumineuse (naturelle et/ou artificielle), arrosez tous 2-3 jours. 

Au bout de 15-20 jours après le rempotage, on peut commencer à mettre de l'engrais en mini doses. Préférez l'engrais de type guano, car bien nourrissant mais sans risque de surdosage. 

Les derniers 15 jours, essayez de sortir les plantes pendant 2-3 heures par jour pour les habituer à la lumière du soleil, ça leur évitera le coup de soleil, une fois en pleine terre. 

Parlez à vos piments, faites leur écouter de la musique… bref bichonnez-les !

La suite dans quelques semaines.

Même sur un balcon, çà pousse